Résultat du match

le 04/08/2020 - Finale Master 2 - Finale - Saint-Jean-de-Luz

ERKIAGA A.ERKIAGA
ALDAZABAL A.ALDAZABAL
15 9 4
BARANDIKA X.BARANDIKA
LOPEZ I.LOPEZ
14 15 5
Finale Master 2

VIDEO

COMMENTAIRES DU MATCH

Superbe finale et victoire de Barandika-Lopez

 

En ce mardi 4 août on disputait la finale du Master 2 de la session 2020 des Internationaux de Saint-Jean-de-Luz. Et les demi-finales ont voulu que la confrontation soit une exclusivité des joueurs du sud. En effet étaient en lice : Artitz Erkiaga et Aimar (en rouge) face à Xabi Barandika et Imanol Lopez (en bleu). A noter d’une part qu’Erkiaga a une revanche à prendre puisqu’il a perdu la finale du Master 1 contre Lopez, d’autre part qu’Aimar remplaçant de Minvielle blessé a montré en demi-finale que se reconversion à l’arrière était réussie.

 

Première manche. Les deux équipes se craignent. A preuve un premier point long comme un jour de confinement. Il est pour les bleus qui enchaînent avec un 2-0 vite effacé par les rouges. A 2-2 on assiste à une accélération des bleus qui se détachent une première fois à 5-2 puis 6-3. La prestation  des bleus est plus dense mais les rouges sont loin d’abdiquer. Les points se rallongent à nouveau preuve d’un certain équilibre des forces mais aussi de la difficulté des uns et des autres à prendre des risques. Les bleus restent devant mais ne creusent pas vraiment l’écart : 7-5, 8-6, 9-6.

 

Quoique. On est à un tournant de la manche. La résistance rouge s’effrite un peu et les bleus s’engouffrent. Ceux-ci mènent alors 11-6. Définitif ? Pas sûr. Les rouges enchaînent trois points qui les ramènent à 9-11. Les rouges s’agacent et nous voilà à 12-11. Rien n’est fait. Sûr puisque voilà les deux paires à 13-13 puis 14-14. On est loin de la balade des bleus en début de set. Et de fait ce sont les rouges, Erkiaga-Aimar qui décrochent la timbale 15-14.

 

Deuxième manche.  Comme précédemment les bleus débutent en trombe et mènent 5-1 puis 6-2. On est dans la photocopie du score de la première manche jusqu'au 10-5 pour les bleus. C’est dans ces eaux-là que les rouges avaient sonné la révolte. A 11-6 justement et nous y voilà. Cette fois les bleus ne se laissent pas surprendre. Lopez notamment qui pèse de tout son poids sur la rencontre.

 

14-6 et engagement à suivre désormais seul un miracle peut sauver les rouges. Un point subtil d’Erkiaga repousse le verdict : 14-7. Et un sursis de plus à 14-8 puis 14-9. Et les rouges ne lâchent que sur une faute de ligne. 15-9 et on part en belle.

 

Belle. La tension est nette. On joue en cinq points et il y a peu de place pour l’erreur. Les bleus mènent 2-1. Là se situe un point exceptionnel avec des gestes héroïques en défense. Personne ne voulait céder. Les rouges pourtant ont mis genou à terre pour le 3-1 mais la rage au ventre ont réussi le 3-2 puis le 3-3. Ils sont revenus dans la partie. Comme dans le 4-4. La partie va donc se jouer sur un point. Il est d’anthologie tant les quatre acteurs ont mis de talent, d’engagement, de rage. Il ne pouvait se terminer qu’à l’usure et ce sont les rouges qui ont craqué. Les quatre hommes  ont fini allongé sur la cancha. Epuisé. Ils avaient tout donné. Mais ce sont les bleus, Barandika-Lopez qui signent le 5-4 et le gain de sa finale.




2020 - lantoki.fr - Bayonne
Développement de logiciels métiers full web